Mission Grenade 2009 Société d'Histoire Naturelle l'Herminier

Mission Grenade 2009

Comme nous l’avions annoncé dans la dernière lettre des sociétaires, une partie des membres de la SHNLH s’est rendue en mission dans l’île de Grenade, du 1er au 14 mai 2009. Cette mission pluridisciplinaire a été menée par Franck A. MADDI (section Botanique), Laurent CHARLES (section Malacologie) et François MEURGEY (section Entomologie) ; nous avons été accompagnés également par Jerrell J. DAIGLE, odonatologue (Floride, USA). Cette mission a été organisée sous l'égide du Ministry of Agriculture, Lands, Forestry and Fisheries de Grenada, avec l'assistance de Paul GRAHAM (directeur), John TELESFORD (entomologiste) et Floyd COLLINS (technicien) du Pest Management Service.

L’île de Grenade, située à l’extrême sud des Petites Antilles, fait partie des îles des Petites Antilles dont la faune est la moins bien connue, contrairement à sa flore. Dans la cadre des études sur la biogéographie des odonates, il était important d’actualiser la liste des espèces, afin de mettre à niveau la connaissance de l’ensemble des îles. De même, les mollusques terrestres n’ont fait l’objet par le passé que de très rares inventaires et publications.

Les objectifs que nous nous étions fixés ont été en très grande partie atteints avec notamment la découverte de 7 nouvelles libellules, portant à 19 le nombre d’espèces pour l’île. Mieux encore, quelques unes de ces espèces, d’origine clairement sud américaine confirment en grande partie les théories récentes sur les voies de colonisation des différents taxons. Autre succès, la capture de quelques spécimens de Brechmorhoga grenadensis, espèce décrite en 1894 d’après un unique spécimen mâle conservé à Londres. Depuis cette date, aucun autre spécimen n’avait été collecté. Leur étude en en cours et un statut taxonomique définitif lui sera bientôt donné.

Au sujet des mollusques, Laurent a fait quelques belles découvertes avec notamment quelques espèces nouvellement citées pour l’île. Il a également travaillé sur la répartition en prospectant systématiquement les différents milieux de l’île.Franck s’est attaché au recensement des plantes aquatiques invasives (Hydrilla verticillata, Eichhornia crassipes et autres) qui sont l’objet de son travail également dans les Antilles françaises. Il a aussi découvert une plante aquatique jusque là non répertoriée de l’île : Najas maritima. Au-delà de la seule flore dulçaquicole, des herborisations ont également été réalisées, portant sur les champignons, fougères et plantes alliées, ainsi que sur les plantes à fleurs. Cette collection comptant une centaine de taxons est en cours d'identification.

Nous avons également rencontré les responsables du Muséum National de Grenade avec qui nous avons jeté les bases d’une collaboration, à la fois technique et scientifique. Les contacts ont été pris, et les premiers échanges de mail augurent de bonnes relations dans le futur.

Ce voyage aura donc été fructueux et les différents rapports de mission seront bientôt mis en ligne sur notre site.

François Meurgey, président de la SHNLH

Dernières actualités

29/11/2018 - Actualités entomologie Rapport d’étude de la Mélipone de la Guadeloupe.
23/08/2018 - Actualités botanique Stages 2018

voir toutes les actualités