Appel à contribution sur la migration de Pantala hymenaea (Odonata ; Libellulidae) en Guadeloupe et Martinique. Société d'Histoire Naturelle l'Herminier

Appel à contribution sur la migration de Pantala hymenaea (Odonata ; Libellulidae) en Guadeloupe et Martinique.

Pantala hymenaea

Le genre Pantala n’est représenté, dans le Monde que par deux espèces migratrices ; Pantala flavescens et Pantala hymenaea.. Alors que Pantala flavescens est présente dans l’ensemble des zones tropicales du globe, et commune dans l’ensemble de la Caraïbe insulaire, Pantala hymenaea a une distribution restreinte au continent américain, du Canada, à l’Argentine, et dans les Grandes-Antilles.

Début septembre 2008, une première observation de cette espèce dans les Petites Antilles a été suivie au cours du mois, puis au mois d’octobre par plusieurs observations analogues par les membres de la Société (Pierre & Claudine Guezennec et Gwenaël David). En Guadeloupe, uniquement en Grande-Terre ; d’abord à St Félix au Gosier, puis à la Pointe des Châteaux à St François fin septembre. En octobre, une nouvelle observation à l’Anse à la Croix à St François concerne un mâle immature très récemment émergé. Ceci suggère que l’espèce se reproduit, au moins épisodiquement en Guadeloupe. En Martinique, une femelle en ponte a été photographiée près de Rivière Salée, fin septembre (observation réalisée par Pierre Courtinard).

Les modalités de l’arrivée de cette espèce dans les Petites Antilles sont encore méconnues, mais la reproduction constatée en Guadeloupe pourrait être à l’origine de la constitution d’une population locale. Afin de suivre l’évolution de cette espèce, nous lançons un appel à observation.

Pour participer, il vous suffit de transmettre vos observations à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. sous quelque forme que ce soit (photos, spécimen ou observation circonstanciée). Les observations doivent au minimum comporter le nom de l’observateur, la date et le lieu précis de l’observation, la commune ainsi que les observations écologique et biologiques le cas échéant (ponte, accouplement, émergence, nature du milieu…).

Ces données permettront de mieux cerner ce phénomène migratoire, et d’accumuler d’importantes observations d’ordre biologiques et écologiques concernant cette espèce méconnue. Pour faciliter la détermination, voici une planche d’identification présentant les critères de séparation des adultes.

Merci de votre aide !

F. Meurgey

Dernières actualités

29/11/2018 - Actualités entomologie Rapport d’étude de la Mélipone de la Guadeloupe.
23/08/2018 - Actualités botanique Stages 2018

voir toutes les actualités