Mission Martinique 2008 Société d'Histoire Naturelle l'Herminier

Mission Martinique 2008

En juin 2008, la SHNLH a mené une excursion botanique en Martinique. L’accent a été mis sur l’inventaire des plantes aquatiques envahissantes, en particulier Eichhornia crassipes, Pistia stratiotes et Hydrilla verticillata, espèce sur laquelle aucune donnée n’est à notre connaissance publiée.

Près de 200 points de contrôle ont été vérifiés, répartis entre mares, étangs, canaux, ravines, rivières et estuaires. Les présences de la jacinthe d’eau et de la laitue d’eau ne nous sont pas parues être des problèmes pour les zones humides visitées. Si les mares et rivières à régime lent sont envahies par ces plantes, il semble que le régime torrentiel des autres rivières régule efficacement les populations de ces espèces, connues pour leur grande aptitude à coloniser leurs milieux. L’hydrilla verticillée a été trouvée en trois sites de l’île. Aucune floraison n’a été observée. Tout comme nous l’avons indiqué pour la Guadeloupe (Maddi F.A. et al., 2008), la présence de l’hydrilla en Martinique s’expliquerait par une utilisation récréative, pour décorer, oxygéner et constituer un abri aux poissons des mares et étangs. Actuellement, à la vue de nos observations, la présence de l’hydrilla n’est pas une menace pour la biodiversité et les réseaux hydrographiques visités. Un article sur cette espèce est en Martinique sera prochainement publié (Maddi & Brizard, 2010). Deux espèces de lentilles d’eau ont été répertoriées lors de nos prospections, Lemna valdiviana Phil. et Lemna aequinoctialis Welw. Sur les mares visitées, le Lemna valdiviana exprime pleinement son aptitude à coloniser son milieu jusqu’à complètement recouvrir la surface de l’eau, avec une incidence négative très nette sur la biodiversité subaquatique et sur la gestion des mares. Le Lemna aequinoctialis tout autant envahissant nous est apparu néanmoins contenu dans son expansion.

Au rayon des petites découvertes fortes intéressantes, nous citerons la présence de deux fougères considérées comme disparues de Martinique (Sastre et Breuil, 2007), Anemia adiantifolia (L.) Sw. et Anemia sp. très semblable à l'Anemia hirta (L.) Sw. ; ces espèces peu communes, il est vrai, sont cependant répertoriées par Proctor (1977).

Anemia hirta

Anemia sp. (cf. A. hirta (L.) Sw.) 

Bibliographie

Maddi F. A. & Brizard J.-P., 2010. — Hydrilla verticillata (L. f.) Royle, une nouvelle espèce envahissante en Martinique ? Situation actuelle et prospective. Bull. Soc. Sc. Nat. Ouest de la France, nouvelle série, 32(1) : 16-31.

SASTRE C. et A. BREUIL, 2007. Plantes, milieux et paysages des Antilles françaises. Écologie, biologie, identification, protection et usages. Biotope, Mèze, (Collection Parthénope) : 300.

PROCTOR G. R., 1977. Pteridophyta. Flora of the Lesser Antilles, Leeward and Windward Islands, by Richard A. Howard, vol. 2, Arnold arboretum, Harvard University, Jamaica Plain, Massachusetts, 418 p. : 53.

F.A. Maddi

Dernières actualités

29/11/2018 - Actualités entomologie Rapport d’étude de la Mélipone de la Guadeloupe.
23/08/2018 - Actualités botanique Stages 2018

voir toutes les actualités